Sur le Golden Gate, San Francisco, Californie Vous expliquer les tenants et aboutissants de cette escapade californienne serait trop long… Appelons ça une folie, ça me correspond assez bien ! J’ai fait ma touriste : très peu de temps, le tout au pas de charge, avec un budget bien au-delà de celui de la voyageuse que je suis ; je vais manger des yucas (patates locales…) pendant les mois qui viennent…

Je suis arrivée à Los Angeles donc. 3 jours pour LA, ça n’a aucun sens. J’ai débarqué de LAX airport pour aller me poser sur Hollywood Boulevard. Tout ça, le Walk of Fame, là où il y a des étoiles avec le nom des stars sur les trottoirs, Sunset Boulevard qui est deux blocs plus au sud. Bon. C’est rempli de touristes et de costumés en Spiderman ou Superman pour faire des photos. On croise quelques personnages dont la dégaine interpelle et avec qui il n’est pas impossible d’échanger quelques mots, mais il ne se passe pas grand chose non plus…

Vue des lettres de Hollywood de Venice Beach, Los Angeles, Californie

J’ai pris le bus 780 pour descendre à Venice Beach. Il file jusqu’au bout de Hollywood puis tourne au sud dans Faifax Avenue. LA en fait c’est un agglutinement de villes qui sont elles-mêmes un agglutinement de maisons individuelles entre des 4 voies rectilignes remplies de voitures avec des stations services et des centres commerciaux dans les coins. Une banlieue résidentielle qui n’en finit pas, avec des rues plus ou moins chics – herbe et arbres, ou pas. Les maisons sont rarement clôturées avec des jardinets sur le devant. J’ai mis une heure pour rejoindre Venice Boulevard et le bus 33, qui lui va en biais vers l’ouest et les Beach Cities, les villes au bord des plages. Une heure après, sur les conseils d’un Newyorkais immigré à LA avec qui j’ai papoté tout le trajet, je suis descendue à Abbott Kinney, une rue chic bon goût et créatif, qui n’en finit pas non plus, pour finalement arriver à la plage – qui n’en finit pas. C’est très très grand…

Le quartier de Venice Beach, Los Angeles, Californie

Venice Beach, c’est vraiment sympa, surtout quand le soleil descend et que la lumière se fait plus chaude. Sur le Boardwalk, c’est tout un quartier qui se ballade. Il y a les cyclistes, les skaters, les surfers qui rentrent, les musiciens, tout le monde a l’air de se connaître, même les sans-abris semblent faire partie de la famille. Une belle ambiance. On parle très facilement avec tout le monde. J’ai rencontré Alice, productrice et scénariste qui m’a raconté le way of life de Venice, et Jah Lion, artiste peintre qui vend sur le Boardwalk. Deux personnes tout à fait différentes et qui aiment leur Venice… Venice, ça rassemble !! Les venelles aux abords de la plage sont juste adorables, des petites maisons avec des jardins, simples et cosy… Ouais, sympa de vivre par là, c’est sûr..

Il faudrait y habiter au moins quelques mois pour apprivoiser cette ville, avec très probablement pas mal d’argent… Mais c’est vrai que ça fait quelque chose de situer tous ces noms mythiques : Hollywood au nord, puis les collines de Beverly Hills qui descendent sur Santa Monica, Malibu qui continue vers l’Ouest, et Venice au Sud, la Sun Vallée encore un peu plus loin dans le nord… Juste un tout petit aperçu.

vue de San Francisco, golden gate bridge en fond

 

Rue de San Francisco, CalifornieSan Francisco c’est tout autre chose ! En résumé c’est 43 collines sur une surface à peine plus grande que Paris mais entourée, sur 3 côtés, de la mer ! Ça donne une diversité incroyable de points de vue tous plus beaux les uns que les autres, on respire, c’est très dense et du coup très piéton. Une ville vraiment pleine de surprises ! J’ai beaucoup marché, ça monte, ça descend, les vues, les maisons, les quartiers, tellement de choses à découvrir. J’étais basée près de Union Square, pas très loin de China Town et de North Beach, quartiers popus plein de bars et de cafés, avec Washigton Square, grand espace vert où se poser. Plus loin, on descend vers Fishermans Warf, les anciens docks qui sont devenus très touristiques avec bateaux de croisières dans la baie alignés tout le long.

Rue de San Francisco, vue d'un tramwayJ’ai croisé là Satar et Giorgio, deux immigrés d’Iran et de Grèce arrivés là il y a 30 ans. Quelque chose comme le rêve américain… Ils s’en sont sortis, apparemment au jour le jour, et j’avoue qu’ils sont d’une dureté avec les homeless – (SDF) qui sont très nombreux et très largués, ce que l’on ne voit pas dans une ville comme Quito. Les loosers, les exclus, c’est autrement plus violent de ce côté-ci de l’équateur. De l’autre côté de la Baie, il y a Berkeley, le nec plus ultra de l’université dans le monde – magnifique campus avec forêt de pins centenaires, bâtiments en pierres taillées. Il fallait bien que je travaille un peu ;)

Vue de la baie de San Francisco, Oakland bay bridge dans le fondJe suis aussi passée à Castro, le quartier Gay, avec un petit arrêt au quartier général de Harvey Milk. Forcément je n’étais pas à ma place mais oui, à vous tous qui en rêvez, ça vaut le détour.. Mon quartier préféré a été Haight Ashbury, quartier relativement « plat », près de l’immense Golden Gate park, et duquel on peut voir tout Downtown et ses collines. Dans ce quartier, tout se mélange : les maisons victoriennes, les boutiques hippies, l’avant-garde bio-écolo-veggie, les intellos et les artistes, de l’argent et du populaire, c’est vivant et coloré ; j’ai adoré.

rue de San Francisco, avec tramway, CalifornieBaie de San Francisco

Alfa Romeo 1971 rougeJ’ai eu le plaisir de re-croiser mon ami Jamaïcain – celui qui m’avait hébergée dans cette incroyable maison à la fin de mon séjour ; il est aussi Californien. Il fallait qu’il fasse rouler son Alfa Romeo de 1971, qui n’avait pas roulé depuis juillet, alors il m’a emmenée sur la Highway 1, la route de la côte. On est parti de SF. Dans cette ville, on se retrouve parfois au sommet d’une colline et la voiture bascule dans une pente très très pentue, c’est juste délirant et il y a intérêt à y avoir des freins!!! Après, grande classe, traversée du Golden Gate dans l’Alfa, ça le fait.. Et la côte californienne sur le Pacifique, c’est juste magnifique. Moments magiques dont vous pouvez avoir un aperçu avec les photos ci-dessous ou en vidéo sur cet autre post.

La Californie, un petit tour pour de supers moments et de belles images dans la tête !

Début du Golden Gate Bridge, avec San Francisco dans le fondUn pilône du Golden Gate, San Francisco BayPilône du Gaolden Gate Bridge, San Francisco, CalifornieGolden Gate Bridge et son ombre vers SausalitoPilône du Golden Gate Bridge, San Francisco, CalifornieGolden Gate Bridge sur la Baie de San Francisco, CalifornieCôte Pacifique, Highway one, CalifornieCôte Pacifique, avec Alfa Romeo au premier plan, Highway one, CalifornieCôte Pacifique, Highway one, CalifornieOiseau à long bec, côte Pacifique, CalifornieCôte Pacifique, Haighway one, CalifornieArbres, Highway one, CalifornieGolden Gate Bridge, Californie